Si vous ou votre partenaire êtes confronté à l’éjaculation précoce à répétition, sachez tout d’abord que ce phénomène est bien plus courant qu’on ne le pense... Vous n’êtes pas le(s) seul(s) concerné(s). Les causes de l’éjaculation précoce peuvent être diverses, mais malgré son côté tabou, il existe des solutions ! Alors, pas de panique, et surtout : pas de honte. Durex vous accompagne et vous donne des pistes pour lutter contre ce trouble sexuel qui peut être source de frustrations. Si  ce trouble persiste, le mieux reste d'en parler à un professionnel de la santé.

L’éjaculation précoce : (un peu trop) dans les starting-blocks ?

L’éjaculation précoce est une éjaculation prématurée que l’homme ne parvient pas à maîtriser. On parle d’éjaculation précoce si elle advient pendant les 3 première minutes du rapport sexuel. Les premiers rapports, ou les premiers rapports avec un(e) nouveau(nouvelle) partenaire peuvent être marqués par une certaine rapidité… si c’est votre cas, il ne s’agit pas nécessairement d’éjaculation précoce : réessayez, prenez votre temps, apprenez à connaître l’autre ! Mais il arrive que cela perdure. Dans des cas extrêmes, elle peut même avoir lieu avant la pénétration.

On distingue en général deux types d’éjaculation précoce :

 

  • L’éjaculation précoce primaire celle qui persiste dans le temps, avec différent(e)s partenaires)
  • L’éjaculation précoce secondaire (qui peut advenir chez un homme qui n’était pas concerné auparavant, pour différentes raisons, qu’elles soient physiologiques ou psychologiques)

Quel que soit le type d’éjaculation précoce qui vous concerne, des solutions existent, et vous n’êtes pas le seul. Ne baissez pas les bras… ni le reste.

 Les causes de l’éjaculation précoce : la tête… et le reste

Les causes de l’éjaculation peuvent être psychologiques ou liées à une situation particulière : stress, anxiété, jeune âge, changement de partenaire… Mais ce trouble sexuel peut aussi être dû à des facteurs physiologiques comme par exemple une hypersensibilité du gland, une inflammation de la prostate ou encore une hyperthyroïdie… Déterminer seul d’où vient ce problème n’est pas facile. Il faut commencer par en parler avec votre partenaire, pour qu’il ou elle puisse vous mettre à l’aise et pour que vous puissiez, ensemble, essayer les quelques pistes que nous allons vous proposer. Et rien ne vous empêche d’en discuter avec votre médecin !

 

Prendre les choses en main : comment retarder l'éjaculation précoce ?

Parmi les solutions pour apprendre à contrôler et retarder l’éjaculation, Durex vous conseille surtout de privilégier les pistes suivantes :

 

  • Communiquez avec votre partenaire, l’éjaculation précoce est frustrante pour tout le monde. Il faut pouvoir être écouté et se sentir compris ;
  • Vous pouvez vous entraîner seul : regarder des films pornographiques en essayant de contrôler davantage l’excitation, le rythme, les pauses… mieux vous vous connaîtrez, plus il sera possible de retarder l’éjaculation ;
  • Prolongez les préliminaires et prenez votre temps ;
  • Concentrez-vous sur votre respiration ;
  • Soyez attentif et faites des pauses quand cela s’impose ;
  • Privilégiez des positions sexuelles qui permettent de faire durer le plaisir (en demandant moins d’efforts physiques, elles permettent de se retenir plus facilement) ;
  • Utilisez un préservatif (ce qui va légèrement réduire la sensibilité et faciliter le contrôle de l’éjaculation) ;
  • Essayez un préservatif à effet retardant ;
  • Découvrez les lubrifiants conçus pour un plaisir qui dure, comme le gel plaisir longue durée de Durex ;

 

Quand consulter un sexologue ?

Vous avez déjà essayé toutes ces idées et cela ne fonctionne toujours pas ? Il est peut-être temps de consulter un sexologue. Ce médecin, qui traite, entre autres, tous les problèmes d’érection et d’orgasme masculin, pourra déceler l’origine de votre situation et vous donnera toutes les clefs pour vous aider à mieux contrôler l’éjaculation. Il ou elle pourra vous donner des exercices ciblés ou encore vous proposer une prise en charge psychologique et/ou médicamenteuse.

 

Sources :

  • https://www.allodocteurs.fr/sexo/troubles-sexuels/ejaculation-precoce/ejaculation-precoce-comment-jouer-les-prolongations_3027.html
  • https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2529600-ejaculation-precoce-causes-solutions-conseils/
  • https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=ejaculation-precoce
  • https://www.santemagazine.fr/psycho-sexo/troubles-sexuels/quelles-solutions-contre-lejaculation-precoce-174696
  • https://www.doctissimo.fr/html/sexualite/ejaculation_prematuree/ejaculation_prematuree_niv2.htm

Peut aussi vous intéresser