Libérez-vous

Gérer son passif sexuel et émotionnel

Presque tout le monde a un passif, mais peu importe ce que vous avez vécu auparavant, pour ce qui est du futur, vous avez les cartes en main. En gérant votre passif, vous vous sentirez beaucoup plus léger. Voici quelques problèmes classiques. 

La peur de s’engager

Vous avez peut-être eu une mauvaise image des relations pendant votre enfance et vous en avez conclu que l’amour peut faire dégâts. Ou bien, on vous a brisé le cœur et vous pensez que l’amour ne mérite pas que l’on souffre autant. Vivre une relation sérieuse n'est pas obligatoire, beaucoup de célibataires sont très heureux ainsi, mais si vous avez un cœur d'artichaut et que vous faites marche arrière dès que l'on vous donne de l'amour, ou si vous faites marcher vos partenaires sans jamais vous engager émotionnellement, alors ce peut être un problème à la fois pour vous et pour les autres.

Il n’existe aucune solution miracle, si ce n’est réfléchir à la manière dont vos précédentes relations se sont déroulées, pour savoir si vous étiez heureux et décider de la suite. Ne vous forcez pas à trouver une relation stable si vous n’êtes pas prêt(e), mais essayez de bien faire la distinction entre vos expériences négatives et les émotions véritables. Si vous n’êtes pas prêt(e) à laisser une place à l’amour, et que les relations sexuelles sont votre principal moteur, soyez franc(he) avec vos partenaires et protégez-vous.

La peur de l'abandon

Le divorce est chose courante aujourd’hui, mais il peut toutefois déclencher un sentiment d’abandon. Ceci peut donner lieu à des comportements de dépendance qui, paradoxalement, peuvent inciter ceux qui vous aiment à s’éloigner de vous, ce qui vous conforte alors dans l’idée que vos craintes étaient justifiées. Apprenez à vous aimer et vous aurez plus de chances de vivre une relation stable, heureuse et saine.

L’autosabotage

Si vous pensez que vous n’êtes pas digne d’être aimé(e), vous n’aurez aucun mal à saboter votre vie puisque selon vous, vous n’avez pas droit au bonheur. La consommation excessive d’alcool, de drogues ou les relations destructrices (avec des personnes qui ne sont pas disponibles par exemple) peuvent indiquer que vous n’avez pas une haute opinion de vous-même. Les partenaires sont généralement à l’image de ce que l’on éprouve pour soi-même, c’est pourquoi l’autodénigrement peut mener à des relations négatives.

Les partenaires sont généralement à l’image de ce que l’on éprouve pour soi-même, c’est pourquoi l’autodénigrement peut mener à des relations négatives.

Notre passif nous accompagne sous différentes formes et il n’est pas honteux de chercher à se faire aider pour transformer son passif en passé révolu. Si cette tâche vous paraît difficile à accomplir par vous-même, vous pouvez trouver de l’aide auprès d’un psychologue, de votre famille ou de vos amis. Soyez honnête avec vous-même, assumez la responsabilité des schémas que vous reproduisez (cela ne signifie pas que tout est de votre faute, mais le fait de rester dans une situation négative par choix peut être représentatif de l’estime que vous avez de vous-même), et surtout apprenez à vous aimer. Faites ce que vous avez envie de faire, prenez soin de vous et l'amour de soi devrait suivre rapidement (et, qui sait, peut-être le grand amour)...



Nos produits les plus consultés


Articles les plus lus