*infections sexuellement transmissibles

Il existe de nombreux mythes et idées fausses sur les infections sexuellement transmissibles (IST).

Aussi bizarres ou ridicules qu'elles puissent paraître, certaines idées fausses peuvent en fait augmenter vos chances d'attraper une IST, tandis que d'autres, si elles sont mises en pratique, peuvent même vous causer de graves lésions corporelles.

Pour séparer les faits de la fiction en matière d'IST, voici les mythes les plus courants qui ont été démantelés.

1. Peut-on attraper une IST sur un siège de toilettes ?

Contrairement à ce que certains croient, il est peu probable d'attraper une infection sexuellement transmissible en se levant d'un siège de toilettes. Les IST sont exactement ce dont elles ont l'air : des infections transmises lors de rapports sexuels. Qu'il s'agisse de masturbation mutuelle, de sexe oral, de pénétration vaginale ou anale.

2. Si je lave mon vagin avec du vinaigre après l'acte sexuel, cela tuera-t-il l'infection ?

Quoi que vous fassiez, ne mettez en aucun cas quelque chose comme du vinaigre près de votre vagin.

Outre le fait que cela ne fera rien pour arrêter une infection ou une maladie, cela pourrait causer des dommages à long terme à ce qui est une partie incroyablement sensible et délicate de votre corps.

3. Je ne peux pas tomber enceinte s'il ne vient pas en moi, n'est-ce pas ?

L'une des idées fausses les plus courantes est que les femmes ne pouvez pas tomber enceinte ou attraper une IST si leur partenaire n’éjacule pas dans votre vagin.

Le fait est que, pendant les rapports sexuels, les hommes produisent du sperme bien avant d'avoir éjaculé, donc même si vous utilisez la méthode de retrait comme forme de contraception, une femme peut toujours tomber enceinte.

Il en va de même pour la transmission des IST. Même si l'homme ne vient pas, la femme peut tout de même attraper la chlamydia, la gonorrhée, la syphilis ou le VIH.

En tant que femme, il est d’ailleurs parfois compliqué de savoir si son partenaire a éjaculé ou non, alors, protégez-vous contre la grossesse et les IST et portez toujours un préservatif.

Peut aussi vous intéresser

Pourquoi proposer des préservatifs sans latex ?

Perlés et nervurés, aromatisés et plus encore - en 2019 les préservatifs ne se contentent pas de vous protéger des IST et des grossesses non dé...
Plus

Bienfaits et vertus aphrodisiaques de l’Ylang Ylang, le mot qui roule sous la langue…

Qu'est-ce que l’ylang-ylang ? Peut-on l'utiliser pour stimuler sa libido ? Quels sont ses différents modes de consommation ? Durex vous répond !
Plus