Retour à A lire

Position impossible?

Des positions acrobatiques

Même si les positions classiques comme le missionnaire ou la levrette sont très agréables, pourquoi ne pas varier les plaisirs de temps en temps ? Essayez quelques unes de ces acrobaties pour ajouter un peu de piquant. Mais allez-y doucement, en particulier si vous n'êtes pas très sportif, autant éviter de se bloquer le dos ou de se faire un claquage musculaire. Une fois terminé, un bon massage décontractant vous fera le plus grand bien, à l'un comme à l'autre...

Le lierre

Un mur est nécessaire pour pratiquer cette position. La femme se tient debout, le côté de son corps contre le mur, et elle lève sa jambe la plus éloignée du mur. L'homme se place entre ses cuisses, face au mur et, avec ses mains, il soutient la jambe de la femme. La cuisse de l'homme vient frotter le clitoris à chaque mouvement de va et vient, tandis que la pénétration peut être encore plus profonde si la femme pousse contre le mur.

La ballerine

Si la souplesse nécessaire à la position du lierre vous fait défaut, la position de la ballerine qui se pratique debout est plus facile. La femme se tient face au mur et penchée en avant pour appuyer ses avant-bras contre le mur, et elle lève une jambe. L'homme prend la femme par derrière, en la tenant par les hanches pour qu'elle reste en équilibre, et c'est parti... La pénétration est profonde et la vue détaillée qui s'offre à l'homme contribuera certainement à son sourire satisfait.

Le L

Si vous préférez être au lit, la position de la tige est simple mais pleine de passion. La femme est allongée sur le dos et lève ses jambes aussi haut que possible. L'homme s'agenouille entre les jambes de la femme et lui soulève le bassin pour faciliter la pénétration. Si le fait de garder les jambes levées devient trop fatigant pour la femme, elle peut les appuyer contre la poitrine de l'homme. Cette position permet une pénétration profonde et facilite les caresses autant pour l'homme que pour la femme.

"Une fois terminé, un bon massage décontractant vous fera le plus grand bien, à l'un comme à l'autre..."