Retour à A lire

50 Nuances…

Pour rendre votre relation plus coquine

Tandis que certaines personnes se satisfont pleinement d'une vie sexuelle basique, d'autres, au contraire, sont attirées par des aspects bien plus coquins comme les déguisements, le bondage, les relations anales ou d'autres pratiques encore.

Il n'y a aucun mal à être coquin et personne n'a le droit de vous juger pour vos fantasmes. Cependant, soyez patient lorsque vous décidez de partager vos désirs. Si vous aimez recevoir des fessées, demandez à votre partenaire de vous donner une tape sur les fesses pendant que vous faites l'amour (c'est souvent plus facile dans le feu de l'action) pour tester sa réaction. Si vous êtes attiré par le bondage, commencez en demandant à votre partenaire de vous empêcher de bouger pendant la relation. Et si vous aimez le latex, montrez-lui une tenue sur internet et demandez-lui ce qu'il/elle en pense.

Les histoires érotiques peuvent être un excellent moyen de partager vos désirs subtilement. Offrez à votre partenaire un livre sexy contenant les pratiques coquines qui vous excitent et demandez-lui de vous montrer ou de vous lire les passages qu'il/elle a aimé.

Ou bien, si vous savez que votre partenaire a l'esprit ouvert, soyez direct(e). Demandez-lui s'il/elle a envie d'essayer quelque chose de nouveau et expliquez-lui ce qui vous fait envie. En étant à l'écoute des envies de votre partenaire, sans porter de jugement et en essayant de concrétiser ses rêves (en supposant que les pratiques coquines en question ne vous rebutent pas), vous aurez plus de chances de voir vos souhaits réalisés.

Avant toute forme de BDSM (bondage, domination sado-masochisme), même léger, décidez d'un mot d'alerte. C'est un mot que vous n'utiliseriez pas habituellement pendant une relation sexuelle (contrairement à « non » ou « stop » que certaines personnes aiment employer dans le cadre d'une  session coquine). En général, un système de feu rouge, feu orange, feu vert est utilisé pour indiquer respectivement d'arrêter, de ralentir ou de continuer.

Ces jeux doivent rester inoffensifs, sains et acceptés par les deux partenaires. Il vous faut donc lire les consignes de sécurité (vous trouverez des sites indiquant les précautions à prendre pour quasiment toutes les pratiques coquines), éviter ce genre d'activité si l'un ou l'autre des partenaires est sous l'influence de l'alcool ou de drogues, et n'explorer que des aspects qui vous attirent tous les deux.

Si la sodomie vous plaît, utilisez une bonne dose de gel lubrifiant, prenez votre temps et veillez à vous protéger. Cette pratique peut être appréciée autant par les hommes que par les femmes, alors n'ayez pas honte d'explorer différents rôles.

Les pratiques coquines peuvent être un excellent moyen d'ajouter du piquant à votre relation, de renforcer votre intimité et votre confiance mutuelles. En abordant ce domaine de la bonne manière, qui sait où cela peut vous mener...

"Les histoires érotiques peuvent être un excellent moyen de partager vos désirs"