Retour à A lire

Un de perdu...

Le sexe après une rupture

Presque tout le monde a vécu ou vivra une rupture douloureuse à un moment ou un autre de sa vie, et deux types de réactions sont très courantes. « Le meilleur moyen de l'oublier, c'est de trouver quelqu'un d'autre » ou « Plus jamais ça ! » Vous êtes la seule personne à pouvoir dire ce qui est le mieux pour vous mais, si vous êtes particulièrement affecté(e), ne vous éloignez pas de vos amis, ils pourront toujours vous empêcher d'avoir des comportements destructeurs.

Au cours des premières phases après une rupture, beaucoup se tournent vers l'alcool ou les drogues pour essayer de gommer la douleur. Pourtant en essayant de noyer votre chagrin, il y a de fortes chances pour que, en fait, il remonte à la surface. Dans ce cas, il est très facile de prendre une mauvaise décision lorsque l'on est sous l'influence de ces produits.

Si la relation a duré longtemps, on peut finir par oublier qu'il est essentiel de se protéger pour avoir un rapport sexuel. Même la fellation et le cunnilingus présentent des risques de transmission d'Infections Sexuellement Transmissible (IST), vous devez donc prévoir des préservatifs si vous envisagez de vous remettre sur le marché des célibataires. Les chagrins d'amour sont encore pires à vivre si vous devez, en plus, gérer des inquiétudes en matière d'IST ou de grossesse.

Le fait d'avoir le cœur brisé ne justifie pas de traiter les gens autour de vous comme des mouchoirs en papier. Si c'est un simple flirt que vous recherchez, soyez honnête avec votre partenaire potentiel et dites-le lui avant d'aller trop loin. Faire souffrir quelqu'un d'autre en lui mentant n'améliorera pas votre propre situation sur le long terme, et cela peut même engendrer des complications sentimentales, facilement évitables en faisant preuve de franchise.

Même si vous êtes convaincu(e) que vous ne rencontrerez jamais quelqu'un d'aussi bien que votre ex, sachez que ce sentiment n'est que le résultat d'une réaction chimique dans votre corps, et rien d'autre. Lorsque l'on aime une personne, le corps libère une hormone chimique qui favorise l'attachement, et parvenir à briser cet attachement peut être difficile. Heureusement, le temps arrange les choses : si vous évitez les contacts avec votre ex et que vous vous isolez un certain temps pour guérir (avec le soutien de vos amis ou de la famille, le cas échéant) l'alchimie, ou la chimie en l'occurrence, diminuera.

Ça ne paraît pas possible dans l'immédiat, mais au bout d'un certain temps, vous parviendrez à gérer ces sentiments. Aimez-vous, faites ce que vous aimez faire et vous serez dans de bien meilleures conditions pour retrouver quelqu'un le moment venu. Ou, qui sait, vous déciderez que le célibat vous convient bien.

"Aimez-vous, faites ce que vous aimez faire et vous serez dans de bien meilleures conditions pour retrouver quelqu'un le moment venu."