Retour à A lire

Ce qui monte finit toujours par redescendre

Problèmes d'orgasme masculin

Les problèmes d'orgasme féminin sont relativement connus, tandis qu'on attend souvent des hommes qu'ils soient constamment prêts à l'action. Mais dans la réalité, tout comme les femmes, les hommes peuvent rencontrer des problèmes à ce sujet.

  1. Problème d'érection : l'envie et la motivation ne déclenchent pas automatiquement et immédiatement l'érection. Les inquiétudes liées au stress et aux performances peuvent avoir leur influence sur l'érection, ainsi qu'une foule d'autres facteurs comme la consommation d'alcool, de médicaments et de drogues, et un style de vie déséquilibré. C'est donc parfois un message envoyé par votre corps pour vous dire que vous n'êtes pas prêt à avoir une relation sexuelle.
  2. Éjaculation précoce. Ce problème peut s'expliquer par un manque d'expérience ou de confiance, ou par un niveau d'excitation extrême. Quoi qu'il en soit, il n'y pas de raison de s'inquiéter, à moins que le cas ne se présente à chaque fois. Les préservatifs à effet retardant peuvent être une solution, ou si vous êtes capable d'atteindre l'orgasme plus d'une fois, attendez que votre corps soit à nouveau prêt et recommencez. La seconde érection dure souvent plus longtemps que la première (ce qui explique pourquoi certains hommes se masturbent avant un rendez-vous, autre moyen de gérer le problème). Les moyens de faire du bien à votre partenaire, avec vos mains ou la bouche ne manquent pas, vous pouvez aussi utiliser un anneau vibrant pour accélérer l'orgasme de votre partenaire.
  3. Éjaculation retardée : Paradoxalement, les hommes peuvent aussi être confrontés à la situation inverse, leur incapacité à atteindre l'orgasme. Ceci peut s'expliquer par le stress ou la consommation de certains médicaments, d'alcool ou par beaucoup d'autres raisons. Là encore, à moins que le problème ne se produise régulièrement, ne vous inquiétez pas. Rassurez cependant votre partenaire en lui expliquant que le problème ne vient pas d'elle.
  4. Sensibilité après l'orgasme : Après avoir éjaculé, le pénis peut être douloureux pendant un certain temps. Ce délai est connu sous le nom de période réfractaire, mais si vous patientez un peu, l'hypersensibilité devrait diminuer. Utiliser un gel lubrifiant peut faciliter la deuxième érection en limitant les irritations, mais la règle d'or en matière sexuelle reste valable : si vous avez mal, ne continuez pas.

Quel que soit le problème, ne remettez pas en cause votre virilité. Si votre partenaire vous fait des réflexions désagréables, demandez-vous si votre bonheur est vraiment au cœur de ses préoccupations. Toutefois, consulter un médecin en cas d'inquiétude est souvent une bonne chose à faire. Les problèmes d'érection peuvent indiquer des troubles médicaux comme par exemple le diabète, qui mérite d'être traité assez tôt.

"L’envie et la motivation ne déclenchent pas automatiquement et immédiatement l'érection."