Retour à A lire

Ça va, ça vient

Problèmes d'orgasme féminin

Pour Hollywood, un orgasme est facile à atteindre, partagé et simultané. Mais dans la réalité, beaucoup de femmes doivent lutter pour atteindre l'orgasme avec leur partenaire, tandis que d'autres y arrivent « trop vite ». L'orgasme est complexe, mais plus vous comprendrez son fonctionnement, plus vous devriez y parvenir facilement. Parmi les problèmes classiques :

  1. Absence d'orgasme. Les causes peuvent être physiques ou psychologiques, voire tout simplement liées à un manque de préliminaires. Masters and Johnson, institut de recherche en santé publique, a découvert que seules 25 % des femmes atteignent l'orgasme par pénétration uniquement, mais que cette proportion passe à 75 % si les préliminaires durent plus de 20 minutes. Certaines femmes ont des difficultés à produire une lubrification suffisante. D'autres manquent de désir. C'est donc parfois un message envoyé par votre corps pour vous dire que vous n'êtes pas vraiment prête à avoir une relation sexuelle.Il peut s'agir aussi d'une réaction à des traumatismes ou à un état de santé. Si ce problème ne se produit que de manière occasionnelle, pas de panique, c'est normal. Cependant si vous y êtes confrontée régulièrement, consultez un médecin.
  2. Vaginisme. Le vagin se resserre dans une proportion telle que la pénétration est douloureuse, voire impossible. Là encore, les causes peuvent être physiques ou psychologiques. Il existe pourtant de nombreuses solutions à ce problème, consultez un médecin. Il n'y a aucune honte à avoir, et plus tôt ce problème sera abordé, meilleures seront les chances de vous en débarrasser.
  3. Lubrification naturelle/ orgasme excessifs. Certaines femmes ont le sentiment d'atteindre l'orgasme trop facilement et/ou de produire une lubrification naturelle trop abondante durant les préliminaires ou au cours du rapport sexuel, ce qui peut entraîner un manque de frottement et de plaisir sexuel. Faites un petit saut aux toilettes pour vous essuyer, mais pas trop non plus si vous envisagez un rapport sexuel, car la lubrification naturelle se produit pour faciliter les choses. Pratiquez les exercices de Kegel pour tonifier vos muscles vaginaux et pouvoir ainsi les contracter pendant un rapport, pour des sensations plus intenses pour tous les deux.
  4. Sensibilité clitoridienne. Chez certaines femmes, le clitoris est trop sensible pour être touché (ce qui est le cas chez la plupart des femmes après un orgasme). Pourtant, ce problème peut être évité en choisissant des positions où l'homme se place derrière, comme la levrette, et en stimulant le clitoris indirectement, en posant la main sur le pubis ou en léchant les lèvres sans toucher le clitoris. Rappelez-vous que toute douleur est un signal envoyé par le corps, donc si le problème est récurrent, consultez un médecin. Mieux vaut prévenir que guérir.

    "Rappelez-vous que toute douleur est un signal envoyé par le corps, donc si le problème est récurrent, consultez un médecin."